Osho – Méditation sur la négativité

Osho – Méditation sur la négativité

Être aussi négatif, que je le peux !

Essaie cette méthode, chaque soir pendant soixante minutes.

Pendant soixante minutes, deviens seulement négatif – aussi négatif que tu peux.

Ferme la porte, met des coussins partout dans la chambre. Débranche le téléphone, et dit à tout le monde que tu ne veux pas être dérangé pendant une heure. Mets un avis sur ta porte demandant d’être laissé-e totalement tranquille pendant une heure.

Rend les choses aussi glauque que possible. Mets la musique la plus ténébreuse, et sens toi mort ! Assoies-toi et ressens de la négativité. Répète “Non“, c’est ton mantra !

Imagine des scènes du passé – quand tu étais complètement lourd, assommant, ennuyeux et que tu voulais te suicider, et qu’il n’y avait plus le moindre enthousiasme pour la vie – et exagère-les! Crée toute cette situation autour de toi.

Ton mental va te distraire. Il va dire: “Qu’est-ce que tu fais? La nuit est si belle, et c’est la pleine lune!”

N’écoute pas le mental. Dis lui de revenir plus tard, mais que tu te consacres entièrement à la négativité, tout de suite. Sois religieusement négatif. Pleure, geins, plains toi, crie, lamente-toi, jure – comme tu ressens de le faire – mais rappelle-toi d’une chose: ne deviens pas heureux, ne te permets aucun bonheur.

Si tu te surprend à être heureux, donne toi une claque!

Ramène-toi à la négativité, mets-toi à taper sur les oreillers, bats-toi avec eux, saute. Sois déplaisant! Et tu vas trouver ça très difficile d’être négatif pendant ces quarante minutes.

C’est une des lois de base du mental – que ce que tu essaies de faire consciemment, tu ne peux pas le faire. Mais fais-le – et quand tu le fais consciemment, tu ressens une séparation.

Tu le fais, mais cependant tu es un témoin ; tu n’es pas perdu dedans. Une distance apparaît, et cette distance est très belle. Mais je ne dis pas de créer cette distance – c’en est le sous produit – tu n’as pas à t’en soucier.

Au bout de quarante minutes sors de la négativité, jette les oreillers, rallume les lumières, mets une belle musique, et danse pendant vingt minutes et dis : “OUI ! OUI ! OUI !” – laisse ça être ton mantra. Puis prend une bonne douche.

Cela va extirper toute la négativité, et ça va te donner un nouvel aperçu de ce que c’est que de dire oui.

Et arriver à dire ‘oui’ est exactement la totalité de la religion. On a été entraîné à dire ‘non’ – c’est comme cela que toute la société est devenue hideuse.

Cela va te nettoyer complètement.

Tu as de l’énergie, mais tout autour de ton énergie il y a des rochers de négativité, et ils l’empêchent de sortir.

Une fois que ces rochers seront ôtés, tu auras un très beau flot d’énergie.

Elle est là, prête à sortir, mais tu dois d’abord aller dans la négativité.

A moins d’aller profondément dans le ‘non’, personne ne peut arriver au sommet du OUI. Tu dois devenir celui qui dit NON… celui qui dit OUI arrive à partir de lui… celle qui dit OUI arrive à partir d’elle.

OSHO Le Livre Orange (p. 176 à 178)

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 × 9 =